3 mythes destructeurs sur l’utilisation d’un métronome pour la pratique de la guitare

La plus grande “sagesse conventionnelle” sur l’utilisation d’un métronome pour pratiquer la guitare conduit à une pratique inefficace, à des erreurs inutiles et à des progrès globaux lents. Obtenez plus de bénéfices de votre pratique de la guitare en évitant ces 3 mythes:

Mythe # 1: L’utilisation d’un métronome aide à développer votre vitesse à la guitare

L’utilisation d’un métronome n’augmente pas la vitesse. Un métronome est utilisé comme un test pour évaluer votre niveau actuel de maîtrise avec une technique particulière ou un élément de pratique.

Faites attention aux choses qui font que votre jeu de guitare se décompose à des vitesses plus rapides. Affinez votre technique de guitare en vous entraînant loin du métronome (généralement à des vitesses plus lentes). Plus tard, testez-vous à nouveau pour voir les progrès que vous avez réalisés.

Mythe n ° 2 : tout doit être pratiqué en utilisant un métronome

Les guitaristes qui pratiquent avec un métronome tout le temps se verrouillent souvent en utilisant des noires, des croches et des doubles croches lorsqu’ils sont en plein solo. Ils utilisent rarement des notes pointées, des triplets ou des silences au milieu d’une phrase musicale. Cela crée trop de similitude rythmique dans vos phrases de guitare et il est plus difficile d’être créatif.

Vos solos de guitare deviennent plus expressifs lorsque vous utilisez une variété de rythmes pour créer de la tension et rendre votre jeu plus intéressant. Passez un peu de temps à pratiquer sans le métronome et lancez-vous au défi de créer de nombreuses variations rythmiques sur une simple phrase de 4 à 6 notes. Variez le rythme librement, mais gardez tous les emplacements identiques. Ensuite, utilisez le métronome pour verrouiller votre timing.

Une autre astuce pratique: Pratiquez les gammes et les arpèges en utilisant de nombreux rythmes différents (au lieu de doubles croches ou de triplets stricts).

Mythe n ° 3 : Pratiquer avec un métronome limite votre créativité rythmique

Un métronome ne limite votre créativité rythmique que si vous le permettez. De très bons guitaristes utilisent un métronome pour développer leur créativité rythmique. Voici comment : Réglez le métronome à un tempo modéré (par exemple, 90-120 battements par minute). Commencez à improviser librement des riffs de guitare rythmiques en utilisant un seul accord de puissance. Relevez le défi d’utiliser des silences, des syncopes et des valeurs rythmiques inhabituelles que vous ne pratiquez pas habituellement. 

Cet exercice vous entraîne également à jouer parfaitement “au clic”. Cette compétence est cruciale pour bien jouer dans un groupe, enregistrer de la musique et improviser des solos de guitare sur des pistes backing.

 

 

Continuez votre lecture