« E-talking » déjà, où la disco-machine des albums précédents se manifestent avec ces basses surchauffées aux synthés : Soulwax après une longue absence revient et dégage la piste de danse, d’un coup.
« Any minute now », guitares entêtantes, synthés psycho qui couinent dans tous les sens : ils n’ont rien perdu de la mélodie pop.

Deuxième album donc depuis 1999, Soulwax, entité animée par les frères Dewaele, revient au devant de la scène avec un disque que l’on va aimer descendre dans la presse spécialisée : ou comment après avoir enflammé les dance-floors avec l’aventure 2 Many Djs, l’on revient à un son serein et très pop, même si les guitares partent en vrille et que les sonorités electro sont un vrai orage à l’oreille.
Pragmatisme belge oblige, Soulwax n’est pas 2 Many Djs, et la démarche déroutera donc le public gagné ailleurs, sur des latitudes moins rock.
Le disque même, mixé et produit par la paire lexomil Flood-Mulder perd du mordant au milieu, sombrant mollement dans la balade et dans les clichés rock d’un groupe canonisé « sauveur du rock ».
De plus, ils perdent cette douce particularité belge, alors on peut dire du mal, maintenant.
Mais la grâce et le génie, on les retrouve sur « The truth is so boring » : une main sur la hanche, l’autre qui pointe l’horizon, on se dandine sur le son d’un futur discotique (c’est de moi, pensez à disco-hypnotique) planant…

Track-list
1. E talking
2. Any Minute Now
3. Please…Don’t Be Yourself
4. Compute
5. Krack
6. Slowdance
7. A Ballad To Forget
8. Accidents and Compliments
9. NY Excuse
10. Miserable Girl
11. YYY/NNN
12. The Truth Is So Boring
13. Dance 2 Slow

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.